Je reviens aujourd’hui avec un article un petit peu différent des autres. En effet, pas de revue beauté ou de conseils lifestyle , mais une liste de 5 films que j’ai adoré et que je vous conseille de regarder à votre tour. Pourquoi ? Pour me diversifier un peu, vous permettre d’être plus proche de moi en partageant mes coups de cœurs. Evidemment, mes goûts ne sont pas ceux de tout le monde (et heureusement d’ailleurs) mais j’espère de tout cœur que je vais réussir à vous donner envie de jeter un coup d’œil à ces petites merveilles (si ce n’est pas déjà fait).

► Shutter island

film 1

Si Martin Scorsese est un de mes réalisateurs préférés, Shutter Island est de loin le film que je préfère parmi ses œuvres.  Avec Leonardo DiCaprio dans le rôle principal (un de mes acteurs préférés également), ce thriller sortit en 2010 n’a cessé de me faire vibrer. En effet, après l’avoir vu et revu au moins 20 fois, c’est l’un des rares films que je découvre sous un nouvel angle à chaque visionnage et qui ne me lasse pas du tout.

Shutter Island nous raconte l’histoire du Marshall Teddy Daniels (DiCaprio) et de son coéquipier Chuck Aule envoyés enquêter sur l’île en 1954. Les deux hommes partent enquêter dans un hôpital psychiatrique où sont internés de dangereux criminels. L’une des patientes, Rachel Solando, a disparu. Comment a-t-elle pu sortir d’une cellule fermée de l’extérieur ? Le seul indice retrouvé dans la pièce est une feuille de papier sur laquelle on peut lire une suite de chiffres et de lettres sans signification apparente. Vous verrez que Scorsese ne nous propose pas là une simple enquête policière mais bien un grand thriller, abordant le thème de la folie amnésique. DiCaprio nous plonge dans sa réalité, comme il sait si bien le faire… bref, ce film est subjuguant. Je vous le conseille vivement (normal il est dans la liste), si vous adorez le genre de film un peu flippant et angoissant sans être gore, ou vous avez l’impression d’avoir tout compris et à la fin : WTF ? C’est exactement le genre de chose qui vous plaira.

► The Imitation Gamefilm 2

Le deuxième film que je vous propose est un biopic. Morten Tyldum nous raconte l’histoire d’Alan Turing, un mathématicien et cryptologue. En 1940, le gouvernement brittanique charge celui-ci de percer le secret de la célèbre machine de cryptage allemande Enigma, réputée inviolable.

Alan Turing est joué par Benedict Cumberbatch, un acteur que j’ai découvert dans la série Sherlock Holmes et à la base, c’est pour lui que je me suis intéressée à ce film. Bien que n’étant pas doté du charme légendaire de Dicaprio, je trouve que ce mec à un charisme fou et qu’il nous prend vraiment avec lui à travers l’écran. Effectivement, sa prestation est remarquable dans The imitation game.

Ce film, en plus de raconter une histoire vraie, aborde avec justesse beaucoup de thèmes dont l’homophobie. Le scénario est très dynamique, avec un rythme excellent et des rebondissements qui le sont tout autant. Si vous avez l’occasion de le regarder un de ces jours, foncez, je ne pense pas que vous serez déçus.

► Coloniafilm 3

Cette fois, un film beaucoup moins connu, qui n’a que très peu été sous le feu des projecteurs et qui pourtant, mérite selon moi tout autant d’attention. Avec Emma Watson et Daniel Bruhl dans les rôles principaux, Colonia nous plonge au Chili en 1973. Après que le Général Pinochet se soit emparé du pouvoir par la force, les opposants au coup d’Etat descendent dans les rues. Parmi les manifestants, Daniel et Lena, un jeune couple. Daniel est arrêté par la nouvelle police politique alors qu’il essayait de prendre des photos des évènements. Il est conduit dans un camp secret, caché dans un lieu reculé au sein d’une secte dirigée par un ancien nazi. Une prison dont personne n’est jamais sorti. Pour retrouver son amant, Lena va pourtant rentrer dans la Colonia Dignidad.

Entre biopic et drame historique, ce film nous plonge totalement dans l’enfer que peuvent vivre les personnages. On en apprend beaucoup sur l’histoire de ce camp et  tout cela autours d’une histoire d’amour racontée avec justesse. Ou, pour une fois, on à a faire à une femme forte qui vient en aide à son compagnon. Un très bon film, avec des acteurs tout aussi époustouflants que le scénario.

► Gran Torinofilm 4

Comment vous parler de cinq films que j’adore sans en citer un de Clint Eastwood ? Il est selon moi, un des réalisateurs/acteurs des plus aboutis et des plus doués. Dans Gran Torino, Eastwood joue Walt Kowalski, un ancien soldat de la guerre de Corée, un homme amer et remplis de préjugés racistes. Après des années de travail, il vit replié sur lui-même, occupant ses journées à bricoler, traînasser et boire des bières. Avant de mourir, sa femme exprima le voeu qu’il aille à confesse, mais Walt n’a rien à avouer, ni personne à qui parler.
Ses anciens voisins ont déménagé ou sont morts depuis longtemps. Son quartier est aujourd’hui peuplé d’immigrants asiatiques qu’il méprise. Walt tue le temps comme il peut, en attendant le grand départ, jusqu’au jour où un ado Hmong du quartier tente de lui voler sa précieuse Ford Gran Torino… Walt tient comme à la prunelle de ses yeux à cette voiture.
Lorsque le jeune et timide Thao tente de la lui voler sous la pression d’un gang, Walt fait face à la bande, et devient malgré lui le héros du quartier. Sue, la sœur aînée de Thao, insiste pour que ce dernier se rachète en travaillant pour Walt. Surmontant ses réticences, ce dernier confie au garçon des « travaux d’intérêt général » au profit du voisinage. C’est le début d’une amitié inattendue, qui changera le cours de leur vie.
Ce film est encore un grand chef d’œuvre, comme Clint Eastwood a eu l’habitude de nous en proposer. Les acteurs sont géniaux et justes, l’histoire à un rythme parfait et aborde beaucoup de thèmes tels que le racisme et les problèmes entre gangs. En plus de nous émouvoir (la chialeuse que je suis à pleuré pendant bien 10 minutes à la fin), le film encourage vraiment à la réflexion. Un moment de cinéma fort et exceptionnel.


► Jamais sans ma fillefilm 5

Ce cinquième est dernier film que je vous propose dans cet article est un peu différent. Il est plus vieux (1991), beaucoup moins connu, mais selon moi mérite d’être regardé. Le film est tiré du roman autobiographique de Betty Mahmoody, une Américaine, mariée à un médecin Iranien. Betty se rend avec lui et leur fille Mahtob pour deux semaines de vacances dans le pays natal de son époux afin de faire plus ample connaissance avec sa famille. Dès leur arrivée à Téhéran, le mode de vie la choque et lui fait peur. Elle et sa fille n’ont qu’une envie : rentrer au plus vite. Mais son mari, conquis par la révolution islamique, avait décidé de ne pas les laisser partir pour installer sa famille à Téhéran. Refusant d’être totalement soumise à son mari, Betty, dont le passeport a été confisqué, subit humiliations, violences sexuelles et physiques, menaces de mort et périodes de séquestration. Finalement, aidées par quelques rares personnes, elle et sa fille parviendront à fuir un pays qu’elles voient comme une « prison » au péril de leurs vies, en atteignant la Turquie après avoir traversé à cheval et à pied les montagnes du Kurdistan.

Etant moi-même à moitié iranienne du côté de mon père, je suis toujours à la recherche de films et autres documentation sur l’Iran ou provenant de l’Iran. Jamais sans ma fille donne forcément une très mauvaise image du pays vu ce qu’a dû subir l’auteure du livre, mais il est le reflet de la violence qu’on dû subir beaucoup de personnes pendant la révolution islamique. Ce film nous offre un moment d’immersion en Iran au milieu d’une période de drame, avec des acteurs vraiment bons, qui nous plongent dans leur récit. Quand bien même l’histoire iranienne ne vous plairait pas, regarder l’histoire de cette dame qui s’est battue pour sa liberté à elle et sa fille reste un gros moment de cinéma, émouvant et prenant.

J’espère que cet article vous aura plu! N’hésitez pas à me laisser vos avis et suggestions en commentaire. Si ça vous plairait que je fasse d’autres article ou je vous propose des films que j’ai aimé, faites-le moi savoir également. Sur ce, on se retrouve très vite pour un nouvel article, merci pour votre lecture ❀

Des bisous ☁

Sonia 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments are closed.